Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Le concours de Jardin en Valises : un partenariat Emmaüs Mundo

Publié le par EMMAUS MUNDOLSHEIM

   
Le dimanche 1er juin
Dans les jardins du Théâtre Tohu-Bohu
5 Chemin de la Holtzmatt
67200 Strasbourg Montagne-Verte


Le Théâtre Tohu-Bohu organise un grand concours de ”Jardins en valises” dans le cadre des “Rendez-vous dans le jardin“ du 30 mai 2008 au 1er juin 2008.

Ce concours est ouvert aux associations, centre culturels, particuliers, enfants, adultes, artistes ....

Plusieurs associations sont dores et déjà au travail pour ce voyage en jardin.

Pour ceux qui le souhaitent nous mettons des valises à disposition.
Celles ci sont à récupérer chez Tohu-Bohu.

Vous pouvez amener votre version du “Jardin en valises” à partir du 29 mai dans les jardins du Théâtre Tohu-Bohu.

Partager cet article

Repost 0

Un article dans la presse locale (DNA du 21 mai 2008)

Publié le par EMMAUS MUNDOLSHEIM

En pleine extension

La récente assemblée générale d'Emmaüs Mundolsheim a permis aux participants de découvrir les nouveaux locaux et les projets.

 L'assemblée générale du chantier d'insertion Emmaüs Mundolsheim a permis aux personnalités de découvrir les nouveaux locaux, au n° 1, rue du Général-Rapp, en face de la salle de vente. Des locaux qui assureront ainsi une extension de quelque 400 m². « L'objectif est, après les travaux durant l'été, de transférer les bureaux », soulignait le directeur Thierry Kuhn. Ce qui permettra une extension de la salle des ventes, ainsi que l'aménagement d'ateliers pour la menuiserie, le tri des métaux, de la quincaillerie.  Lors du rapport moral, le président Maurice Bubbendorff a mis en relief l'évolution de sa structure. Thierry Kuhn a évoqué l'évolution favorable du chiffre d'affaires, de la clientèle et des ramassages. 46 salariés et 15 bénévoles ont participé activement à la vie de ce chantier d'insertion. Et de pointer la forte progression de l'ensemble des activités avec davantage de ramassages, plus de dépôts, un passage de quelque 27 700 clients et plus de ventes. Le secteur de ramassage a été étendu à La Wantzenau, Reichstett, Lampertheim, Vendenheim et Eckwersheim. Dans ce secteur, 450 tonnes d'objets en tous genres ont pu être revalorisées.

Le témoignage d'Aurélia

 Nancy Moisset, conseillère socio-professionnelle, a précisé que 25 personnes ont bénéficié d'une action de formation, malgré des difficultés rencontrées pour l'embauche des contrats aidés. Cette formation, réalisée en commun avec d'autres chantiers d'insertion, a porté sur 2 543 heures, dont 774 heures effectuées en dehors du temps de travail. Ces personnes bénéficient d'une formation qualifiante qui leur permet de trouver un emploi et leur sert de tremplin pour l'avenir. Aurélia, une salariée, a apporté son témoignage.  Malgré des problèmes de trésorerie récurrents, suite au retard des subventions des contrats d'insertion, le bilan financier s'est avéré positif, grâce au bon fonctionnement de la salle de vente. Avec un montant de 740 373 €, les charges et produits ont progressé respectivement de 21 % par rapport à l'année précédente, l'actif et le passif de 8 % avec 361 890 €. « L'importance et l'utilité de ce chantier d'insertion n'ont échappé à personne. Il mérite bien d'être soutenu », a déclaré André Lobstein, conseiller général.

G.R.

Partager cet article

Repost 0

Le bilan 2007

Publié le par EMMAUS MUNDOLSHEIM

 

Emmaüs Mundo en 2007,
ce sont d'abord des femmes et des hommes

Les bénévoles
En 2007, ce sont environ 15 bénévoles qui ont participé activement à la vie du chantier d'insertion Emmaüs. Certains s'occupent d'un secteur en particulier (livres, mercerie, vélos, papeterie, atelier...) et sont présents au sein de la structure parfois plusieurs fois par semaine. D'autres participent plus ponctuellement aux ventes spéciales du dernier dimanche du mois. Tous ont contribué de manière importante au fonctionnement de la structure. Qu'ils en soient ici tous remerciés.


Les salariés

 

 

Ils ont été 46 salariés à être passés par Emmaüs Mundolsheim en 2007. A ceux ci, il faut rajouter 6 salariés sortis en 2006 mais qui ont continué à être accompagnés par la conseillère social et professionnel. Si le nombre de salariés à être passé par la structure a baissé, l'effectif global a augmenté. En effet, les salariés sont restés, en moyenne, plus longtemps

Les salariés occupent les postes de chauffeurs, convoyeurs, ateliers de tri, vente, entretien, accueil...

En 2007, la plupart a participé activement aux moments forts de l'année : journée portes ouvertes et de solidarité, fête de Noël...


Les permanents

 

 

 

En 2007, l'équipe des salariés permanents était composée de :

û        Thierry Kuhn, Directeur

û        Nancy Moisset, Conseillère Socio-Professionnelle

û        Claude Hermann, Encadrant Technique

û        Edith Wermuth, Encadrante Technique

û        Cynthia Von Wiedner, Agent Administratif

Claude a quitté son poste de permanent en fin d'année 2007. Il a passé 8 ans à Emmaüs Mundo et a été présent depuis la création de la structure. Merci à lui pour tout le travail accompli tout au long de ces années.

L'activité en 2007
En 2007, l'ensemble de l'activité d'Emmaüs Mundolsheim a connu une forte augmentation : plus de ramassage, plus de dépôts (environ 2000 ramassages et 7000 dépôts sur site), plus de clients (27 700 clients), plus de ventes.
La gestion du planning de ramassage a été informatisée en juin.
Par ailleurs, le secteur de ramassage s'est étendu Les communes de La Wantzenau, Reichstett, Lampertheim, Vendenheim et Eckwersheim se sont ajoutés depuis le 1er septembre 2007.
En mars 2007, Emmaüs a signé une convention avec Eco-Systèmes pour la collecte de Déchets d’Equipements Electriques et Electroniques (DEEE)
En 2007, environ 450 tonnes d’objets en tous genres ont été revalorisées, ce qui fait d'Emmaüs (Strasbourg et Mundolsheim) le 1er partenaire de la CUS en matière de prévention de réduction des déchets.

La solidarité
Le dispositif dit de « dépannage » (réduction de 50% accordé à des personnes en difficulté accompagnées par une assistante sociale) a représenté en 2007 un budget d’environ 6 000 €.
 
Par ailleurs, Emmaüs Mundolsheim a fait des dons importants de matériel à des structures d’insertion locales (Vétis, Atlas, Meinau Service, les Jardins de la Montagne Verte…) mais aussi à des communautés de la Région Est (460 m3 de matériel à Sasoge et Epernay), et a mis à disposition son camion et du personnel à la Banque Alimentaire à l’occasion de la collecte annuelle de denrées alimentaires. 
Pour la première fois, Emmaüs Mundo a participé activement au Salon Régional Emmaüs de Nancy au profit des actions d’Emmaüs au Bénin. 
Enfin, les bénéfices de la journée Portes Ouvertes du 29 septembre 2007 ont permis également de soutenir les actions d’Emmaüs International. Cet évènement a, par ailleurs, été un moment fort pour la vie de la structure. Cette fête a permis de réunir bénévoles, salariés et permanents mais aussi les chantiers d’insertion partenaires (Vétis, les JMV, les 7 Pains, Carijou, Humanis, Libre Objet) ainsi que le Théâtre du Tohu Bohu. 

Au total, ce sont près de 3 000 € qui ont été ainsi dégagés au profit de la solidarité internationale.

Le suivi social et professionnel
En 2007, 46 personnes sont passées par le Chantier d’Insertion Emmaüs Mundolsheim. L’effectif a cependant plutôt augmenté  (28 salariés au 31/12/07 contre 26 au 31/12/07). Ce chiffre cache cependant des variations assez importantes (entre 23 et 31 salariés), en particulier en raison des difficultés rencontrées pour l’embauche de contrats aidés. En effet, l’embauche des contrats aidés a à plusieurs reprises été bloquée en 2007. 
Le nombre d’heures travaillées a fortement augmenté (+ 15% entre 2006 et 2007) et l’absentéisme a diminué de 1 point et demi.
25 personnes ont bénéficié d’une action de formation en 2007. La formation a représenté 1769 heures pendant les heures de travail (soit 6,6 % du temps de travail) et 774 heures en dehors des heures de travail.

Il est à noter que les heures de formation représentent donc 9,6 % des heures travaillées. En 2008, conformément au Code du Travail, l’ensemble de la formation sera effectuée pendant les heures de travail et devrait représenter plus de 10 %.
 
Ces formations ont été possibles grâce au travail réalisé en commun avec d’autres chantiers d’insertion, par l’intermédiaire de l’URSIEA et par des financements de la Région Alsace et de la DDTEF


Les suites de parcours

En 2006, 7 personnes ont quitté la structure pour un emploi ou une formation qualifiante.
De plus, en 2007, 4 personnes supplémentaires, ayant quitté la structure en 2006, ont trouvé un emploi ou une formation. Il est à noter que 6 personnes ont ainsi été suivies par Emmaüs après leur sortie alors que ce dispositif n’est pas financé par les partenaires institutionnels. Le bilan définitif de l’année 2006 est donc de 50 % de sorties « positives ». En 2007, 4 personnes sont sorties directement vers l’emploi et la formation, soit 22,2 % des personnes sorties.

 

Partager cet article

Repost 0